Des formations à l'accompagnement du deuil périnatal

L’association AGAPA propose depuis 2011 une formation sur le deuil périnatal :
« Accueillir et écouter les personnes touchées par une grossesse interrompue ».

 

PUBLIC VISÉ et PRE-REQUIS

La formation s’adresse à tous ceux qui, dans leur métier ou leur bénévolat, accueillent des personnes touchées par une grossesse interrompue ou la mort d’un bébé autour de la naissance : professionnels ou bénévoles de santé, de l’écoute et de la périnatalité.

DURÉE

2 jours soit 14h.

DÉLAIS D’ACCÈS

  • Pour les formations inter-entreprise :
    2 sessions, mars et octobre. La prochaine formation aura lieu les 16 et 17 mars 2023 à Paris.
  • Pour les formations intra-entreprise :
    Selon le besoin exprimé, minimum un mois de délai

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  • améliorer la prise en charge et l’accompagnement des personnes touchées par une grossesse interrompue.
  • améliorer la prise en charge et les répercussions éventuelles sur les soignants confrontés à ces situations.

FORMATEURS

Christine Krautter, Isabelle Lelièvre et Marie-Sophie Ligot.
Nos formatrices ont chacune une double compétence : l’expertise du deuil périnatal grâce à leur engagement comme accompagnantes de l’association AGAPA et l’expérience puisée au quotidien dans leur métier de sage-femme et/ou de professionnelle de l’écoute.

CONTENU DU PROGRAMME

  • Grossesses interrompues : ce que dit la société
  • Législation actuelle
  • Confrontation avec la pratique des participants
  • Étapes du travail de deuil
  • Spécificités du deuil périnatal
  • Face à la perte et au deuil : être à l’écoute de soi et de ses émotions
  • Repérer sa propre façon d’écouter
  • Comment se mettre mieux à l’écoute des besoins des autres

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES

  • Des moyens pédagogiques
    – Des apports théoriques
    – Du travail en groupe plénier et en sous-groupes
    – Des échanges sur l’expérience personnelle des participants
    – Des exercices de mise en situation d’écoute
    – Des témoignages de parents et des soignants sous forme de vidéo
  • Des moyens techniques
    – un vidéoprojecteur

ÉVALUATION DE LA FORMATION

  • Evaluation de la formation :
    – quizz
    – questionnaire de fin de formation*
  • Sanction de la formation :
    – attestation de présence

ACCESSIBILITÉ

Nous contacter pour toute adaptation technique.
Référent accessibilité : Coordinatrice de l’association AGAPA

 

Contacter nos coordinatrices pour une inscription ou un devis.

*95,2% de participants se sentent plus aptes à accueillir les personnes touchées par une grossesse interrompue ; 90% des participants recommandent cette formation ; 100% de personnes sont satisfaites des contenus et méthodes – source : questionnaire fin de formation 1er semestre 2022

 

Depuis 2011, ce sont plus de 400 professionnels qui ont bénéficié de cette formation, dont 40 stagiaires formés au 1er semestre 2022 :

Elsa, doula, a suivi une session de formation à Paris :
« J’ai été enchantée du contenu de la formation, à la fois riche et en même temps se concentrant sur l’essentiel : l’écoute.
Écoute de soi pour mieux écouter l’autre. J’ai été touchée par la qualité des professionnelles dispensant la formation, leur bienveillance, leur justesse dans la transmission des repères et des émotions entourant ce deuil. »

Constance, psychopraticienne, a participé à une session de formation à Paris :
« C’est une formation complète avec des « cas pratiques » de mise en situation, où nous nous retrouvions comme dans un vrai entretien d’écoute. Cela a permis de mettre le doigt sur d’éventuelles difficultés ou des prises de conscience à travailler par la suite pour s’améliorer. Il y a une vraie liberté de parole, et je dois dire qu’il s’est passé des choses très intenses et profondes pendant ces 2 jours.  J’ai fait des rencontres magnifiques avec plusieurs femmes d’histoires et d’horizons très différents ».

Estelle, psychologue, a participé à une session de formation à Paris:
« La formation est très enrichissante, grâce aux échanges avec tous les autres professionnels de divers horizons. Cela fait du bien d’analyser nos différentes approches au regard des témoignages des parents. J’ai ressenti une vraie liberté de parole, l’agréable sensation de pouvoir m’exprimer spontanément, de pouvoir repérer ma manière de faire et d’écouter. J’en suis sorti grandie. Les vidéos de témoignages étaient très intéressantes ! Elles ont permis de repérer les failles dans ma pratique, les attentes des parents, les choses à mettre en place pour améliorer mon écoute. C’est tout à fait ce que je recherchais ! »

Coralie, auxiliaire de puériculture à l’hôpital d’Angers, a participé à une formation organisée dans son service :
« La formation est très bien construite, les exercices sont pertinents, surtout le mises en situation qui rendent les choses vraiment concrètes. Les deux formatrices nous ont apporté leur expérience et leur expertise sur ce sujet si délicat. On est vraiment dans l’humain, dans l’échange. Les témoignages vidéos m’ont particulièrement touchée. Cette formation est très enrichissante. Je me sens maintenant plus à l’aise pour entrer en relation, j’ai moins peur des silences et j’oserai proposer mon aide plus facilement. Merci ! »

De nombreuses maternités nous ont ainsi fait confiance pour sensibiliser de manière récurrente leurs équipes à l’accompagnement du deuil périnatal, notamment à Poissy, Saint Denis, Rouen, Evreux, Montélimar et les CHU d’Angers, Cholet.

Penser ensemble

Friendly practitioner

Forte de son expérience, Agapa prend activement part aux débats des professionnels sur les questions du deuil ante et périnatal. Elle participe à des colloques de professionnels et répond dans la mesure du possible aux demandes d’intervention qui lui sont faites.

A Paris ou en régions, Agapa est de plus en plus sollicitée pour répondre à des demandes de rencontres ou d’interventions diverses : étudiants travaillant sur un mémoire, psychologues, colloques, centres hospitaliers…

Pour ses 20 ans d’existence, Agapa a organisé un colloque, le 22 septembre 2014, sur le thème « Mort périnatale – Comprendre et mesurer son retentissement pour mieux accompagner ceux qui y sont confrontés ». Ce colloque fut l’occasion de débats passionnants autour de 4 tables-rondes :

  • Un deuil complexe aux impacts multiples
  • Souffrance et malaise des soignants
  • Prendre soin de soi pour prendre soin de l’autre
  • Développer en réseau un travail de soutien dans la durée

Pour plus d’informations, téléchargez les actes du Colloque

Ils nous font confiance

Agapa travaille avec de nombreux acteurs concernés, à titres divers, par le deuil ante et périnatal : médecins, sages-femmes, associations, auteurs …

La confiance qu’ils nous accordent nous honore et nous oblige.

Constance Latourrette, psychopraticienne, à propos de la formation au deuil périnatalVotre histoireJe suis psychopraticienne, j’accompagne en thérapies de soutien et en psychothérapies plus approfondies, selon les besoins des personnes qui viennent consulter.Au cours de ma pratique, j’ai été amenée à suivre des femmes qui, plusieurs années après un avortement, qu’elles pensaient oublié et derrière elles, les rattrapait et elles étaient dans une détresse profonde. Je…+Docteur Botte-Guingant, gynécologueJe pense à ces femmes qui découvrent, souvent à l’occasion d’une échographie, première rencontre attendue avec leur enfant, qu’il est malformé. En plus de leur déception, s’ajoute un sentiment d’injustice et de culpabilité. C’est peu dire qu’elles vivent cette annonce comme un cataclysme et leur première réaction est de vouloir en finir au plus vite.Mais…+Docteur Séjean, accoucheur-gynécologueIl arrive qu’une femme enceinte pense qu’elle ne peut ou ne doit pas garder sa grossesse. A ce moment là, elle pense qu’elle n’a pas d’autre choix. Quoiqu’il en soit, mon expérience me fait dire qu’aucune femme ne vit une IVG pour le plaisir. Certaines d’entre elles gardent des blessures psychologiques, le plus souvent enfouies,…+
Chantal Papin, psychologue clinicienne-PsychothérapeuteDans notre société,  la mort d’un bébé en cours de grossesse ou à la naissance est bien souvent chez les mères, les pères un événement difficile à partager avec l’entourage. Dans ma pratique de psychologie clinicienne, aussi bien dans les services hospitaliers qu’en PMI, j’ai pu entendre la souffrance des femmes refaire surface lors de…+Gilles Grangé, gynécologue obstétricien échographe Maternité Port-RoyalDiscrètement est le qualificatif le plus adapté au travail qu’AGAPA a entrepris depuis de nombreuses années. Qu’ils soient remerciés de cet accompagnement apparemment si simple. De nombreuses femmes y trouvent leur compte. Elles repartent avec un nouvel élan dans la vie. AGAPA a pris les moyens d’écouter en vérité l’histoire de chaque femme qui vient…+Odile Davy, CAF 77La Caisse d’allocations familiales propose une offre de service « Accompagner les familles endeuillées »En tant qu’agent de développement social, nous avons un rôle d’accompagnement, qui au travers de celui ci, est d’aborder une de nos missions premières « l’accès aux droits »Cette mission est une « porte d’entrée » qui permet d’aller au delà de ces aspects purement administratifs en…+