Ecoute et accompagnement

Accueil, écoute et soutien

Agapa propose accueil, écoute et soutien aux personnes en souffrance à la suite de la mort d’un bébé autour de la naissance ou d’une grossesse qui n’a pu être menée à terme quelle qu’en soit la raison : fausse couche, mort fœtale in utero, grossesse extra-utérine, interruption médicale de grossesse, IVG, réduction embryonnaire.

Chaque histoire est unique, chacun traverse cet événement comme il le peut.

Que cette douleur soit récente ou ancienne, elle peut être mal comprise par l’entourage, qui encourage à « tourner la page » et peut ainsi risquer d’accroître la souffrance en ne lui permettant pas de s’exprimer.
Les accompagnants d’Agapa sont là pour entendre ce mal-être et proposer à ceux et celles qui le souhaitent un accompagnement adapté à ce qu’ils vivent.

Grâce à cet espace de parole et cette écoute, les personnes vont pouvoir regagner progressivement confiance et goût de vivre.

Un accueil sans jugement

Chacun est accueilli sans jugement, dans le respect de son identité et de son histoire. L’écoute proposée à Agapa est ouverte à toutes et à tous, sans discrimination, quelles que soient leurs convictions, leur religion, leur origine.

Afin d’apporter un accueil respectant pleinement la personne et sa liberté, nos accompagnants suivent un parcours initial de formation et d’intégration  exigeant.
Ensuite, tout au long de leur pratique chez Agapa, ils bénéficient de formation continue et d’une supervision.

Les accompagnants s’engagent à suivre notre code de déontologie : il les engage à observer un certain nombre de règles assurant notamment confidentialité, neutralité et bienveillance.

Contactez-nous via notre formulaire de contact, par email ou téléphone au 01 40 45 06 36.

25 ans d'expérience dans l'écoute et l'accompagnement

contact

 

Association loi 1901, Agapa a été créée en 1994 par des bénévoles chrétiens désireux d’offrir un lieu d’échange apaisé et sans jugement, à ceux et celles qui souhaitaient parler de l’IVG qu’ils avaient vécu.

Progressivement, sont venues à l’association des personnes ayant été touchées par d’autres types de grossesses interrompues, accidentelles ou médicales, ainsi que des parents touchés par le décès d’un nourrisson, à la naissance ou juste après.

D’un espace de parole en groupes, les accompagnements ont évolué vers un parcours individuel élaboré par des médecins, des psychologues et régulièrement refaçonné. Le partage et la richesse du groupe étant nécessaire à certaines personnes, des groupes de parole ont revu le jour en Région Parisienne et des cafés-rencontre ponctuels sont également proposés maintenant dans de nombreuses antennes.

Une organisation bénévole

Agapa est une association loi 1901, fondée en 1994, actuellement présidée par Madame Valérie David-Bellouard.

Notre conseil d’administration, entièrement bénévole, est composé de sept à douze membres élus pour quatre ans : accompagnant.e.s de toute la France, représentant.e.s du monde médical ou de la société civile, ancien.ne.s accompagné.e.s et un représentant du diocèse de Paris.

Implantée d’abord en Ile de France, Agapa s’est progressivement développée sur le territoire au travers d’antennes locales, aujourd’hui au nombre de 22.

L’association fonctionne au quotidien grâce à l’engagement enthousiaste et professionnel de tous nos bénévoles, aujourd’hui au nombre d’environ 60 et qui sont, pour la plus grande majorité, des accompagnant.e.s.

Agapa est financée essentiellement par les dons de particuliers, par des partenaires institutionnels (CAF, Mairie du XVème) ou des fondations (Fondation Notre Dame, Fondation PFG), et par des événements ponctuels (spectacles donnés en notre faveur par les Tréteaux lyriques ou les 7 de la Cité, Course des Héros, Une fleur une vie, brocante…).


Une activité en progression

25 ans d’expérience réussie

Quand elle a ouvert ses portes, l’association accueillait à peine quelques dizaines de personnes. Puis, petit à petit, l’équipe des accompagnant.e.s s’est étoffée, de nouveaux lieux d’écoute se sont ouverts en régions, permettant ainsi une croissance régulière de nos capacités d’accueil.

Dans le même temps, la demande n’a cessé de croître : les maternités, et plus largement les professionnels de santé (généralistes, psychologues, sages-femmes ou gynécologues libéraux…) nous connaissent de mieux en mieux et orientent leurs patients vers nous. Un bouche-à-oreille très positif s’est développé.
L’utilisation des outils de communication actuels permet une meilleure visibilité auprès des personnes qui font leurs démarches de recherches seules sur internet.

Agapa a vu son activité s’accélérer ces dernières années

Le nombre de personnes accompagnées ne cesse d’augmenter : en 2018, elles ont été 465 à s’engager dans un parcours personnalisé (vs 86 en 2012).

Au total, plus de 2000 personnes ont cheminé à nos côtés entre 2012 et 2018 (personnes venues à plus de trois rencontres).

Par ailleurs, depuis quelques temps, nous avons une forte progression des demandes d’accompagnement par téléphone, skype ou par mail (y compris depuis l’étranger).

Qui sont nos accompagnant.e.s ?

Les accompagnant.e.s Agapa ont pour la plupart une expérience professionnelle qui les a préparées à l’écoute et à l’accompagnement (sage-femme, conseillère conjugale, psychologue, assistante sociale, etc.), mais ce n’est pas une obligation. Ils/elles sont bénévoles.

Nous sommes très attentifs à la qualité de leur intégration. Quel que soit leur parcours antérieur, les écoutant.e.s Agapa suivent une formation spécifique en 3 temps, sur 18 mois environ avant de débuter leurs accompagnements :

  • Une session de formation, centrée sur l’écoute, les étapes du travail de deuil et les spécificités du deuil périnatal. La prochaine session aura lieu du 15 au 20 novembre 2020 en région parisienne.
  • Un travail d’approfondissement personnel de 6 mois.
  • Des débuts en binôme avec un.e accompagnant.e expérimenté.e.
Tout au long de leur pratique d’accompagnant.e, nos bénévoles bénéficient de formations continues et sont tenues de participer à une réunion mensuelle de supervision au cours de laquelle ils.elles échangent sur leurs pratiques avec notre psychologue-conseil.

Nos accompagnant.e.s adhèrent à notre code de déontologie , qui pose entre autres, les impératifs de confidentialité, de respect des personnes, de leurs opinions, de leur parcours.

AGENDA

Retrouvez l’association AGAPA lors des prochains rendez-vous, à noter dans vos agendas. Tous les détails concernant ces rendez-vous peuvent être retrouvés sur la page des cafés-rencontre ou des actualités :

JUILLET

21 juillet : BORDEAUX – café-rencontre « après un deuil périnatal »

 

SEPTEMBRE

1er septembre : FRANCE – demandez à recevoir vos rubans pour le deuil périnatal

15 septembre : BORDEAUX – café-rencontre « après un deuil périnatal »

19 septembre : ANGERS – café-rencontre « après une Mort in Utero »

19 septembre : PARIS – café-rencontre « après une IVG »

 

OCTOBRE

8 et 9 octobre : PARIS – formation aux professionnels « accueillir et écouter les personnes confrontées à un deuil périnatal »

10 octobre : ANGERS – café-rencontre « après un deuil périnatal »

15 octobre : PARIS – café-rencontre « après un deuil périnatal »

15 octobre : Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal

 

NOVEMBRE

7 novembre : PARIS – café-rencontre « après un deuil périnatal » réservé aux HOMMES

12 novembre : PARIS – café-rencontre « après une fausse couche »

15 au 20 novembre : L’HAY LES ROSES – session de formation des futur.e.s accompagnant.e.s

21 novembre : ANGERS – café-rencontre « après une IMG »

 

DECEMBRE

12 décembre : ANGERS – café-rencontre « après une Mort in Utero »

15 décembre : PARIS – café-rencontre « après une IVG »

Agapa dans les médias

Deuil périnatal : pourquoi c’est encore tabou
par Béatrice Quintin dans La Voix du Nord – 8 octobre 2019

Deuil périnatal : accueillir l’enfant d’après
La maison des Maternelles – France 5 – 25 septembre 2019

Laetitia : maman après 13 fausses couches
La maison des Maternelles – France 5 – 11 septembre 2019

Pourquoi le drame de la fausse couche est-il encore tabou ?
par Salomé Vincendon – BFMTV le 17 juin 2019

Emission Conversation sur la Mort – avec Christine Krautter, accompagnante chez AGAPA
par Christian de Cacqueray – Radio Notre Dame le 13 juin 2019

Deuil périnatal : Quelle vie après ?
par Olivier Delacroix – Europe 1 le 3 avril 2019

Pourquoi faut-il briser le tabou autour du deuil périnatal ?
par Manuela Estel sur Cosmopolitan.fr le 15 octobre 2018

Fausse-couche : histoire (et conséquences) d’une banalisation
par Elodie Bousquet sur MarieClaire.fr le 17 septembre 2018

Emission RCF consacrée au deuil périnatal
Elisabeth martineau et Christophe Fauré, le 13 juin 2017

Conférence de Christophe Fauré  « un tout petit est mort, parlons de l’enfant d’après »
Une Fleur, Une Vie : samedi 13 mai 2017

Avec l’association Agapa, renaître après un avortement
par Céline Hoyeau sur le site La Croix du 11 mai 2017

Deuil périnatal : la perte du bébé qu’on attendait
sur Psychologies.com – janvier 2017