image1

De l’IVG à tous les deuils autour de la grossesse

contact

 

Agapa est une association loi 1901, créée en 1994 par des bénévoles chrétiens désireux de dépasser les polémiques autour de l’avortement pour offrir un lieu d’échange apaisé, sans jugement et sans idéologie, à ceux et celles qui souhaitaient parler de celui qu’ils avaient vécu.

Progressivement, sont venues à l’association des personnes ayant été touchées par d’autres types de grossesses interrompues, accidentelles ou médicales, ainsi que des parents touchés par le décès d’un nourrisson, à la naissance ou juste après.

Au-delà de la diversité objective des situations, ces femmes et ces hommes ont en commun le besoin de parler, d’être entendus, reconnus dans leur chagrin, de pouvoir mettre des mots sur ce qu’ils ont vécu, et vivent encore.

Ecoute et accompagnement

Agapa propose accueil, écoute et soutien aux personnes en souffrance à la suite de la mort d’un bébé autour de la naissance ou d’une grossesse qui n’a pu être menée à terme quelle qu’en soit la raison : fausse couche, mort fœtale in utero, grossesse extra-utérine, interruption médicale de grossesse, IVG, réduction embryonnaire.

Chaque histoire est unique, chacun traverse cet événement comme il le peut.

Que cette douleur soit récente ou ancienne, elle peut être mal comprise par l’entourage, qui encourage à « tourner la page » et peut ainsi risquer d’accroître la souffrance en ne lui permettant pas de s’exprimer.

Les accompagnantes d’Agapa sont là pour entendre ce mal-être et proposer à ceux et celles qui le souhaitent un accompagnement adapté à ce qu’ils vivent.

Grâce à cet espace de parole et cette écoute, les personnes vont pouvoir regagner progressivement confiance et goût de vivre.

Chacun est accueilli sans jugement, dans le respect de son identité, de ses convictions et de son histoire.

Contactez-nous via notre formulaire de contact, par email ou téléphone au 01 40 45 06 36

Un accueil respectueux

L’écoute proposée à Agapa est ouverte à toutes et à tous, sans discrimination, quelles que soient leurs convictions, leur religion, leur origine.

Afin d’apporter un accueil respectant pleinement la personne et sa liberté, nos accompagnantes suivent un parcours initial de formation et d’intégration  exigeant.

Ensuite, tout au long de leur pratique chez Agapa, elles bénéficient de formation continue et de supervision.

Nous nous sommes également dotés d’un code de déontologie : il engage nos accompagnantes à observer un certain nombre de règles assurant notamment confidentialité, neutralité et bienveillance.

Une organisation bénévole

Agapa est une association loi 1901, fondée en 1994, actuellement présidée par Madame Marie Dupont.

Notre conseil d’administration, entièrement bénévole, est composé de sept à douze membres élus pour quatre ans : accompagnantes de toute la France, représentants du monde médical ou de la société civile, et un représentant du diocèse de Paris.

Implantée d’abord en Ile de France, Agapa s’est progressivement développée sur le territoire au travers d’antennes locales, aujourd’hui au nombre de 24.

L’association fonctionne au quotidien grâce à l’engagement enthousiaste et professionnel de tous nos bénévoles, aujourd’hui au nombre d’environ 80 et qui sont, pour la plus grande majorité, des accompagnantes.

Agapa est financée essentiellement par les dons de particuliers, par des subventions institutionnelles (CAF) ou de fondations (Fondation Notre Dame), et par des événements ponctuels (spectacles donnés en notre faveur par les Tréteaux lyriques ou les 7 de la Cité, Course des Héros, Une fleur une vie…).

 

Her smile will brighten your day


Une activité en progression

Agapa aujourd’hui c’est plus de 20 ans d’expérience réussie au service des personnes en demande d’écoute.

Quand elle a ouvert ses portes, l’association accueillait à peine quelques dizaines de personnes. Puis, petit à petit, l’équipe des accompagnantes s’est étoffée, de nouveaux lieux d’écoute se sont ouverts en régions, permettant ainsi une croissance régulière de nos capacités d’accueil.

Dans le même temps, la demande n’a cessé de croître : les maternités, et plus largement le monde médical (généralistes, psychologues, sages-femmes ou gynécologues libéraux…), nous connaissent de mieux en mieux et dirigent les personnes vers nous, un bouche-à-oreille positif s’est développé, notre site Internet permet de nous trouver plus aisément.

C’est ainsi qu’Agapa a vu son activité s’accélérer ces dernières années : le nombre de personnes accompagnées a décuplé depuis le milieu des années 2000 : en 2014, elles ont été 230 à s’engager dans un parcours personnalisé (vs 146 en 2013).

Au total, et en comptant seules les personnes venues à plus de trois rencontres, plus de 1000 ont cheminé à nos côtés entre 2008 et 2014.

Par ailleurs, depuis quelques temps, nous avons une demande en forte progression d’accompagnement par téléphone ou par mail (y compris en provenance d’autres pays).

Agapa dans les médias

Fausse couche : comment s’en remettre ?
par Katrin Accou-Bouaziz sur le site L’express le 12 septembre 2014

Mort périnatale : un deuil complexe
Article faisant suite au colloque et paru sur le site internet infirmiers.com le 10 décembre 2014

« Une Fleur Une Vie » , pour accompagner la perte d’un bébé
par Anne-Bénédicte Hoffner sur le site de La Croix le 17 mai 2013

Comment surmonter le deuil d’un bébé ?
par Katrin Acou-Bouaziz sur le site lexpress.fr le 5 décembre 2014

Deuil périnatal : « les gens n’ont pas réalisé que nous avions perdu un enfant »
par Fabienne Boucaret sur le site Marie France le 15 octobre 2014

Mort périnatale : un deuil complexe
par Anne-Sophie Glover-Bondeau sur le site Doctissimo le 10 octobre 2014

Fausse couche : un avortement spontané
Allo Docteurs du 16 septembre 2008